Rechercher dans ma chambre

samedi, mai 27, 2006

La Bolivie nationalise ses ressources pétrolières et gazières

Je ne peux pas m'empêcher : un bref commentaire politique.

La Bolivie vient d'annoncer la nationalisation de ses ressources pétrolières et gazières.

Véritable commotion, en particulier au Brésil, en Argentine et en Europe. Un très bon article du Monde diplomatique fait pourtant remarquer :

« La fin de ce partage inégal a également entraîné la désapprobation de la ministre autrichienne des affaires étrangères, Mme Ursula Plassnik, présidente en exercice du Conseil des ministres de l’Union européenne (UE), lors du sommet UE-Amérique latine, tenu à Vienne du 11 au 14 mai. Déjà, le chef d’Etat accueilli avec enthousiasme, il n’y a pas si longtemps, comme ' premier président indigène de la Bolivie ' se transforme en un ' populiste ' beaucoup moins apprécié. Nul, parmi ces responsables politiques, ne s’était pourtant ému jusque-là du fait qu’aucun des plus de 70 contrats signés par les gouvernements boliviens précédents avec les multinationales n’avait été ratifié par le Congrès, comme le prévoit la Constitution bolivienne. Tous étaient donc ' hors la loi ' ».

__________

(1) Lemoine, Maurice. « Nationalisations en Amérique latine ». Le Monde diplomatique [En ligne]. (Jeudi, 18 mai 2006) (Page consultée le 29 avril 2007)

À lire aussi :

-- AFP. « Pétrole - Les multinationales subissent un autre revers en Équateur ». Le Devoir [En ligne]. (Mercredi, 17 mai 2006) (Page consultée le 17 mai 2006). Cet article ne traite pas de ce qui se passe en Bolivie, mais en Équateur, pays qui connaît une évolution politique similaire à celle qui a cours en Bolivie.

-- AFP. « Libre-échange : les États-Unis arrêtent les négociations avec l'Équateur ». Le Devoir [En ligne]. (Jeudi, 18 mai 2006) (Page consultée le 19 mai 2006). Un autre article sur l'Équateur.

-- Desrosiers, Éric. « Perspectives - De l'eau dans le gaz ». Le Devoir [En ligne]. (Lundi, 8 mai 2006) (Page consultée le 19 mai 2006). Un bon article, qui offre une mise en perspective intéressante.

Aucun commentaire: