Rechercher dans ma chambre

vendredi, avril 28, 2006

Un moment de distraction

Hier, faisant mon premier sudoku, je me suis trouvé, par hasard, à m'injecter une dose de thiopental de sodium.

La seringue était là, sur la table, selon toute évidence. Je l'aurai prise. Voilà.

La deuxième seringue, elle, contenait du bromure de pancuronium, et la troisième, du chlorure de potassium. Que ces trois substances se soient retrouvées, pour ainsi dire à mon insu, à l'intérieur de mon organisme, mélangées au sang, illustre assez bien, je crois, la faiblesse de ma vigilance.

Un ami à qui je téléphonai le lendemain avança toutefois l'hypothèse suivante : c'est le sudoku, dont la résolution par calcul mental exige un important effort de concentration, qui m'aura été fatal.

Fatal ?

Oui, ajouta-t-il, ces trois substances sont celles injectées au condamné à mort aux États-Unis. Elles sont létales.

Je raccrochai.

*

Sur le même sujet :

-- AFP. « Injections anticonstitutionnelles ». Le Devoir [En ligne]. (Samedi, 16 et dimanche, 17 décembre 2006) (Page consultée le 9 février 2007)

-- Human Rights Watch. « États-Unis : Négligence dans l’emploi des injections létales ». hcr.org [En ligne] (Lundi, 24 avril 2006) (Page consultée le 13 février 2008)

Aucun commentaire: